Appel à contribution : « La recherche objet de recherche : réflexivité et distanciation critique »

Bonsoir,

nous relayons un appel à communication susceptible d’intéresser nos membres doctorant.e.s et docteur.e.s. La contribution concerne un numéro  thématique de NPSS (Nouvelles perspectives en sciences sociales) dont la publication est prévue en novembre 2017 dans le volume 13, numéro 1 de la revue.

A vos claviers !

« La recherche est une activité sociale, professionnelle, productrice de savoirs et, directement ou indirectement, de progrès et de richesses. C’est une activité qui, comme toute activité socioprofessionnelle, a ses codes, ses réseaux, ses dimensions éthique et déontologique. Elle est une activité par nature innovante avec la production de nouveaux savoirs ou la mise en œuvre de nouvelles méthodes pour répondre à d’anciennes ou de nouvelles questions, pour alimenter des débats. »

Les questions proposées aux auteurs souhaitant soumettre un texte portent sur les thèmes suivants :

  • Qui est le chercheur ? Sans aborder cette question par des approches d’ordre socio-économiques, il s’agit, sur un plan épistémologique, d’aborder la question de la spécificité du chercheur, celle de l’institution de recherche quant aux rapports qu’entretiennent l’un et l’autre avec eux-mêmes. La recherche est-elle un mode d’agir particulier ? En quoi celui-ci se spécifie-t-il ? Comment se voit le chercheur, comment se voit la recherche quand l’un et l’autre se regardent ? Cette spécificité relève-t-elle, exclusivement ou non, de la capacité de distanciation critique et de pratique réflexive ? Est-il envisageable d’objectiver son objet de recherche quand on en fait soi-même partie ? Au contraire, faut-il admettre que faire de la recherche sur la recherche revient à regarder un miroir déformant ? Quelle posture prennent ces chercheurs vis-à-vis de la recherche ? Comment eux-mêmes la justifient-ils ?
  • Quelles seraient les causes de la crainte évoquée précédemment de poser cette spécificité comme objet de recherche ? Seraient-elles relatives à une structure mentale ou sociale amenant à éviter de se regarder, individuellement ou collectivement, de façon informelle ou institutionnelle ? Le contexte de production scientifique rendrait-il cette auto-analyse peu rentable, en termes de valorisation, ou peu communicable faute de supports adéquats ?
  • La pratique de la recherche par projet sous-tendue par des contrats s’est très largement développée ces dernières décennies : contribue-t-elle à renforcer cette distanciation critique et la pratique réflexive ou, au contraire, l’empêche-t-elle ? Qu’en était-il si l’on remonte plus loin dans l’histoire ? Plus largement, les différents modes et les différentes circonstances de production de la recherche (selon les périodes, les cultures, les disciplines, les méthodes employées, les types de résultats attendus, les partenariats, les ancrages institutionnels…) incitent-ils ou contraignent-ils cette réflexivité, cette distanciation critique ?
  • Comment est produite la recherche sur la recherche ? Les liens entre recherche et réflexivité se sont-ils distendus ou affaiblis, vont-ils se distendre ou, au contraire, constate-t-on une imbrication plus forte ? À quelles échelles ? Individuellement, le chercheur n’est-il pas confronté à l’obligation de cette posture réflexive ? Inversement, aux échelles institutionnelles, ne pourrait-on pas faire le constat d’une séparation accrue de la recherche (en tant que pratique) avec la réflexion sur la recherche ?

Les textes proposés pourront relever de toutes les disciplines, soit à partir d’exemples concrets, soit à partir d’approches plus globales ou plus théoriques, sans exclusive quant aux approches (groupes sociaux, sociétés, méthodes, débats et questionnements), ni quant aux disciplines, institutions de recherche ou périodes historiques.

Les auteurs intéressés par cette problématique annonceront leur projet à Denis Martouzet à l’adresse courriel suivante : denis.martouzet@univ-tours.fr en mettant Claude Vautier en copie (claude.vautier@ut-capitole.fr). Les articles seront expédiés à la même adresse

au plus tard le 30 novembre 2016. »

 

Source : RAMAU : Réseau activités et métiers de l’architecture et de l’urbanisme

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s