Bibliographie

Nous proposons ici une sélection de livres et d’articles scientifiques liées à la recherche en SHS sous convention CIFRE. L’objectif est de constituer et de partager une bibliographie, qui doit  aider chacun-e à construire son objet de recherche sur un plan méthodologique, épistémologique  et critique. Aussi, n’hésitez pas à suggérer de nouvelles références à : adcifreshs@gmail.com

Bibliographie

ALAM T., GURRUCHAGAM., O’MIEL J., « Science de la science de l’État : la perturbation du chercheur embarqué comme impensé épistémologique », Sociétés contemporaines, Vol.87, n°3, 2012, pp.155-173

ALTHABE G., « Ethnologie du contemporain et enquête de terrain », Terrain, n°14, 1990, pp. 126-131.

AMIRAUX V, CEFAI D, (coord), « Les risques du métier. Engagements problématiques en sciences sociales », Cultures et conflits, n°47, 2002, 178 p.

ARGYRIS C., PUTNAM R., Mc LAIN SMITH, D., Action Science, Jossey-Bass, 1985, 480 p.

AUDOUX C., GILLET A., « Recherche partenariale et co-construction de savoirs entre chercheurs et acteurs : l’épreuve de la traduction », Interventions économiques, 2011, URL : http://interventionseconomiques.revues.org/1347%5D.

BECKER H. S., Les ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales, Paris, La Découverte, 2002, 352 p.

BECKER H.S., Sociological work. Method and substance, Transaction Publishers, 1970, 358 p.

BOURDIEU P., « L’objectivation participante », The journal of the Royal Anthropological Institute, 9 (2), 2003, pp.281-294.

BOURDIEU P., CHAMBOREDON J-C et PASSERON J-C, Le métier de sociologue. Préalables
épistémologiques, Paris, Mouton De Gruyter, 2006 (1ere ed. 1968), 357 p.

BOURRIER M., « Pour une sociologie «embarquée» des univers à risque ? », Tsantsa, 15, 2010, pp. 28‑37.

BUSCATTO M., La fabrique de l’ethnographe, dans les rouages du travail organisé, Toulouse, Octarès Ed., 2010, 182 p.

CEFAÏ D., « Une perspective pragmatiste sur l’enquête de terrain », in PAILLE P. (dir.), La méthodologie qualitative : Postures de recherche et travail de terrain, Paris, Armand Collin, Coll. U, 2006, pp 33-62 1

DAHAN-SELTZER G., PIERRE P., « De nouveaux professionnels de la sociologie en entreprise ? Pour la défense d’une sociologie dans l’action », 2007, disponible sur :
http://www.sociologie.professionnelle.com.

DE LA SOUDIERE M., « L’inconfort du terrain. ‘Faire’ la Creuse, le Maroc et la Lozère… », Terrain, n°11, 1988, pp. 94-105.

DE LAVERGNE C., « La posture du praticien-chercheur : une analyse de l’évolution de la recherche qualitative », Recherches Qualitatives, 2007, pp. 28-43.

DEMOULIN J., TRIBOUT S., « Construire des espaces de réflexivité pour analyser et transformer les pratiques professionnelles : un travail de légitimation », ¿ Interrogations ?, n°19, 2014, URL : http://www.revue-interrogations.org/Construire-des-espaces-de
DRAETTA L, LABARTHE F., « La recherche sur commande et le dilemme expert-chercheur : une analyse réflexive de l’implication du sociologue dans la mise en œuvre d’une politique publique de l’innovation », Revue Interventions économiques, n°43, 2011, URL : http://interventionseconomiques.revues.org/1425

DREVETON B., « Intégrer la responsabilité sociale aux activités de recherche. L’exemple de la recherche-intervention », Congrès de l’AFC, Nice, 2010.

DUMEZ H., « Les trois risques épistémologiques de la recherche qualitative », Le libelio d’AEGIS, Vol. 8, n° 4, 2012, pp.29-33.

ELIAS N., Engagement et distanciation. Contributions à la sociologie de la connaissance, Paris, Fayard, 1983, 258 p.

FOLI O., DULAURANS M., « Tenir le cap épistémologique en thèse Cifre. Ajustements  nécessaires et connaissances produites en contexte », Études de communication, n°40, 2013, pp. 59-76.

FLAMANT N., « Observer, analyser, restituer. Conditions et contradictions de l’enquête ethnologique en entreprise », Terrain, n° 44, 2005, pp. 137-152.

GAGLIO G., « En quoi une thèse CIFRE en sociologie forme au métier de sociologue ? Une hypothèse pour ouvrir le débat », Socio-logos, n°3, 2008, URL : http://socio-logos.revues.org/2093

GAULEJAC V. (de), HANIQUE F., ROCHE P., La Sociologie clinique, Enjeux théoriques et
méthodologiques, Toulouse, Erès, 2012.

GILLET A., « La recherche en entreprise dans le cadre d’un doctorat : un mariage entre recherche académique et utilité sociale », in PICHAULT F. et al., La recherche intervention peut-elle être socialement responsable ?, Paris, Editions Vuibert, 2008, pp. 27-45.

GOLD R. I., « Jeux de rôle sur le terrain. Observation et participation dans l’enquête sociologique », in Cefaï D. (dir.), L’enquête de terrain, Paris, La Découverte, 2003, pp. 340-349.

HATCHUEL A., « L’intervention de chercheurs en entreprise. Eléments pour une approche
comparative », Education permanente, n° 113, 1992, pp. 73-88.

HELLEC F., « Le rapport au terrain dans une thèse CIFRE. Du désenchantement à la distanciation », Sociologies pratiques, n° 28(1), 2014, pp. 101-109.

HELLER M., Éléments d’une sociolinguistique critique, Paris, Didier, 2002, 175 p.

HERREROS G., Pour une sociologie d’intervention, Editions ERES, 2009. 2

HLADY RISPAL M., La méthode des cas. Application à la recherche en gestion, De Boeck Université, 2002, 250 p.

LATOUR B., La vie de laboratoire: la production des faits scientifiques, Paris, La Découverte, « La  Découverte-poche », 1996, 299 p.

LATOUR B., Le métier de chercheur regard d’un anthropologue, Paris, INRA Editions, Coll. Sciences, 1995, 94 p.

LAURENT P-J., « L’implication de l’anthropologue dans le champ scientifique : l’exemple de la Commission Nationale de la Décentralisation du Burkina Faso », Recherches sociologiques et anthropologiques, 37-1, 2006, pp. 105-120.

LEVY R., WOESSNER R., « Les thèses CIFRE, un indicateur de la structuration spatiale de la recherche », Formation emploi, n°97, 2007, pp. 51-66.

LIU M., Fondements et pratiques de la recherche-action, L’Harmattan, Coll. Logiques Sociales, 1997, 350 p.

LOUCHE Cl., Individu et organisation, Delachaux et Niestlé, 1994, 250 p.

OLIVIER DE SARDAN J.-P., La rigueur du qualitatif, éd. l’Harmattan,  Academia-Bruylant, Louvain-La-Neuve, 2012 (1ere ed.2008), 384 p.

OLIVIER DE SARDAN J-P, « La politique du terrain. Sur la production des données en anthropologie », Enquête, n°1, 1995, pp. 71-109

PAILLE P., La méthodologie qualitative : Postures de recherche et travail de terrain, Paris, Armand Colin, 2010, 238 p.

PASSERON J-C, Le raisonnement sociologique Un espace non poppérien de l’argumentation, Paris, Albin Michel, 2006 (1ere ed. 1991), 666 p.

PENNEF J., L’hôpital en urgence, étude par observation participante, Paris, Métailié, 1992, 261 p.

PERRIN-JOLY C., « De la recherche salariée en France : lien de subordination et liberté de la recherche », SociologieS, 2010, URL : http://sociologies.revues.org/3380.

PETONNET C., « De l’archaïsme », in TEISSONNIERES G. & TERROLLE D. (dir.), A la croisée des chemins. Contributions et réflexions épistémologiques en anthropologie urbaine, Paris, Ed. du Croquant, 2012, pp. 229-236.

PIRIOU Odile, « Le nouveau tournant de la sociologie en France dans les années 2000 », Sociologies pratiques, n° 16, 2008, pp. 123-130. Politix, n° 100, 2012/4, 262 p.

POURTOIS J-P et al. « Postures et démarches épistémiques en recherche », in PAILLE P. (dir.), La méthodologie qualitative : Postures de recherche et travail de terrain, 2ème, Armand Collin, Collection U, 2010, pp. 169-199.

RENAHY N., SORIGNET P-E, « L’ethnographe et ses appartenances », in PAILLE P. (dir.), La méthodologie qualitative : Postures de recherche et travail de terrain, Paris, Armand Colin, Collection U, 2010, pp. 9-32. 3

SAINT-MARTIN (DE) C., PILOTTI A., VALENTIM S., « La réflexivité chez le Doctorant-Praticien-Chercheur. Une situation de Liminalité », ¿ Interrogations ?, n°19, 2014, URL : http://www.revue-interrogations.org/La-reflexivite-chez-le-Doctorant

SANTIAGO M., « La tension entre théorie et terrain », in PAILLE P. (dir), La méthodologie qualitative.  Postures de recherche et travail de terrain, 2ème édition, Paris, Armand Colin, Collection U, 2010, pp. 201-223.

SINGLETON M., Amateurs de chiens à Dakar. Plaidoyer pour un interprétariat anthropologique, Louvain-la-Neuve, L’Harmattan, 1998, 150 p.

SOULE B., « Observation participante ou participation observante ? Usages et justifications de la notion de participation observante en sciences sociales», Recherches qualitatives, 2007, vol. 27 (1), pp 127-140.

TODOROV T., « Comprendre une culture : du dehors / du dedans », Extrême-Orient, Extrême Occident, n°1, 1982, pp. 9-15.

UHALDE M., « L’instrumentalisation de la sociologie en situation d’intervention : analyse critique d’une notion ordinaire », Sociologies pratiques, n° 16, 2008, pp. 95-113.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Bibliographie »

  1. Ping : La bibliographie mise à jour | ADCIFRESHS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s